Plan de l’ASI au DC1 assistant social

Je vous propose une méthodologie permettant de construire l’ASI de façon à répondre aux exigences attendues dans cette épreuve au DC1 DEASS. Si vous rencontrez des difficultés dans sa rédaction n’hésitez pas à me contacter.
Si vous recherchez une méthodologie pour l’exposé oral du DPP je vous invite à consulter cet article : 5 conseils pour réussir la soutenance orale au DPP

AIDE À L’ÉCRITURE DE L’INTERVENTION SOCIALE D’AIDE À LA PERSONNE ET PRÉPARATION DE L’ORAL AU DC1 ET DC2

Je propose ainsi une relecture, une correction et une aide la rédaction de l’ASI. Par ailleurs, après le rendu de l’écrit je peux également vous soutenir dans la préparation de l’épreuve orale DC1 via l’élaboration d’une trame pertinente et adaptée à la soutenance orale ainsi que des questions types sur votre situation ASI ou ISIC.Je vous invite à me contacter par téléphone ou mail afin qu’on puisse échanger sur vos difficultés et évaluer la manière de réussir à finaliser vos écrits au 07 87 54 48 11

La liste complète des fiches de politiques sociales (DC4)

D’autres articles susceptibles de vous intéresser : 

La méthodologie de l’ISIC au DEASS

Exemple et méthodologie de la note d’analyse partenariale

Un exemple d’une autoévaluation au DC1 

Une ISIC sous forme de diagnostic avec proposition d’actions 

Une aide à la rédaction du mémoire DEASS

Un exemple d’introduction au mémoire assistant social

La partie problématique, question de recherche et hypothèse au mémoire DC2

La VAE ASSISTANT SOCIAL / DEASS


LA MÉTHODOLOGIE DE L’ASI: UNE AIDE À LA RÉDACTION, CORRECTION, RELECTURE AU DEASS

L’ASI en formation d’assistant de service social  forme d’intervention est individuelle contrairement à l’ISIC qui elle est collective.
Selon les régions il existe des variantes sur la manière de présenter cet écrit professionnel toutefois ayez en tête qu’elle devrait faire 10 à 11 pages (j’ai déjà vu des écrits de 12 pages mais ne prenez pas le risque sauf s’il est excellent), avec un interligne 1.5, une police de 12 en Times News Roman. Sachez que l’ASI est un écrit particulièrement complexe à rédiger mais que surtout, chez les jurys DEASS, il est évalué de façon très minutieuse car il valide votre pratique professionnelle. Il ne faut donc pas le prendre à la légère !
Me concernant et faisant partie du jury DEASS depuis un certain temps je me rends compte que mes collègues peuvent être intransigeants sur la méthodologie et l’analyse.
A travers une trame que je vous propose ci-dessous vous saurez quels éléments sont incontournables à présenter. Notez toutefois que chaque ASI est unique en effet une situation relevant d’un stage à l’ASE ou en CMP ne peut pas être élaborée de la même façon.

LA RÉÉCRITURE L’ASI  AU DC1 ASSISTANT SOCIAL 

Tout d’abord avant de démarrer la rédaction des titres rédigez en haut de page, centré et en italique une phrase introductive synthétisant : le type situation sociale que vous présentez, le lieu du stage, la fonction de votre référent et sa durée.
Exemple : Dans le cadre de cet écrit j’ai fait le choix de vous présenter un ASI réalisé au cours du stage de deuxième année. Celui-ci s’est déroulé du 1 septembre au 1 avril au sein d’un CRHS auprès d’un formateur terrain diplômé assistant de service social.
Ensuite veillez à ce que votre écrit soit structuré et bien aéré, cela joue beaucoup chez les correcteurs DEASS croyez-moi ! Le premier aperçu que nous avons de vos écrits doit être positif.


I Présentation du site qualifiant

1) Cadre et spécificités de la structure d’accueil

2) Contexte institutionnel

3) Présentation de l’équipe et les missions de l’assistant de service social

4) Ma place de stagiaire et les objectifs visés

II Énoncé de la situation ASI

1) Origine et nature de la rencontre

2) Le recueil de données

A. La situation familiale
B. La situation administrative et financière
C. La situation locative
D. L’emploi/la formation
E. Le parcours d’errance
F. Les relations intrafamiliales

La liste est longue ! C’est à vous de l’adapter selon la situation sociale de l’ASI que vous présentez. Par exemple si vous évoquez une famille prise en charge dans un CHRS il parait évident que vous aurez un item sur la rupture d’hébergement et les éléments clarifiant la nécessité d’une prise en charge institutionnelle.

III) L’analyse de la situation 

Cette partie est sans doute la plus difficile à réaliser car vous devez mettre en évidence votre sens de …..l’analyse. Et cela n’est pas aisé du moins au démarrage. Souvent quand je fais les jurys écoles je vois des étudiants qui s’emmêlent les pinceaux entre l’analyse, le recueil de données, le plan d’action etc Soyez bien au clair avec la méthodologie
Attention dans cette partie vous analysez les éléments recueillis dans le recueil de données etc c’est tout ! On ne parle pas de l’action que vous avez engagée avec les publics ni de l’évolution de la situation. C’est comme si vous faisiez un recueil d’éléments à instant T et son analyse. C’est une photographie dans le temps ! Et dans l’analyse on ne doit rien apprendre de nouveau ! Sinon cela signifie que votre recueil de données n’est pas rédigé de façon adaptée.

Ici pour les titres il faut les adapter à ce que vous analysez cela peut être par exemple :

  • 1) les difficultés de mise en œuvre de la fonction parentale
  • 2) Une dynamique d’insertion professionnelle entravée par une problématique santé 

etc etc
Puis dans chaque sous-partie de votre analyse ASI vous proposerez une ou plusieurs hypothèses que vous vérifierez (ou pas) dans le plan d’action ou l’évaluation de l’action engagée… un peu comme le mémoire DEASS et la partie problématique.

IV) La construction du plan d’aide (ou du plan d’actions/projet personnalisé)

Ici, bien sûr vous mettez en évidence la participation active (ou recherchée) de la personne, les potentialités, le nombre d’entretiens réalisés, les modalités (entretiens physiques, téléphoniques, visites à domicile).

1) Les objectifs construits avec l’usager

Là, vous traiterez cette sous-partie sous forme d’axes de travail : axe insertion professionnelle, axe lutte contre l’isolement, axe soutien à la parentalité etc etc

2) La mise en œuvre des actions 

Pareil, vous mettez en lumière les actions réalisées, l’investissement de l’usager, votre rôle, les démarches faites, les liens avec les partenaires etc etc

V) Évaluation finale de l’intervention 

Ici vous expliquez comment à l’issue de l’accompagnement social la situation a évolué. En positif ou négatif. Ne dites pas à tout prix que tout s’est très bien passé, que vous n’avez rencontré aucune difficulté etc Ce genre de positionnement on le voit un peu trop souvent aux jurys. Au contraire mettez en relief les avancées fructueuses mais aussi les contraintes que vous avez dû gérer et comment vous avez su rebondir.

VI) Conclusion de l’ASI au DEASS

Enfin, vous sentez le bout venir ! Malgré tout, cette partie n’est pas à sous-estimer en effet vous marquez la fin de l’intervention et donc la dernière impression laissée au jury DC1.
Elle peut faire une page maximum et synthétiser les apports de cette intervention en termes de positionnement d’assistant social, de culture professionnelle, de points forts et finir sur un concept plus large (par exemple, parentalité précoce, interculturalité etc)

COACHING POUR RÉUSSIR LE DC1 : SI MALGRÉ CET ARTICLE ET MES CONSEILS VOUS NE PARVENEZ PAS À CONSTRUIRE DE FAÇON ADAPTÉE VOTRE ASI OU VOTRE ISIC N’HÉSITEZ PAS À ME CONTACTER PAR TÉLÉPHONE OU MAIL AFIN QUE JE VOUS SOUTIENNE DANS VOTRE TRAVAIL.