L’étude de cas chez les AES : méthodologie et exemple au DC5 – DF5

Vous trouverez dans cet article une méthodologie de l’étude de cas au DEAES permettant de réussir à valider cette épreuve. Celle-ci s’inscrit dans le DC5 intitulé «Participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé ». Il s’agit d’un un oral de 30 minutes (10 de présentation et 20 minutes d’échanges avec le jury). Lors de cette soutenance  de l’étude de situation vous aurez à vous appuyer sur un écrit de 5 à 8 pages. 

UNE AIDE À LA RÉDACTION, UNE CORRECTION ET UNE RELECTURE DE VOTRE ÉTUDE DE CAS AES AU DC5 ? 

Si vous rencontrez des difficultés dans sa rédaction ou que vous souhaitez que je vous apporte une relecture ou une correction n’hésitez pas à me contacter.

Exemple et méthodologie de l'étude de cas chez les AES
Accompagnement à destination des étudiants en travail social

D’autres articles susceptibles de vous intéresser : 
Le compte-rendu d’intervention
Le projet d’animation

EXEMPLE DE PLAN D’UNE ÉTUDE DE CAS AU DC5/DF5 AES

1 Le site qualifiant et le contexte d’intervention de l’étude de cas

Cette partie doit être assez brève (ne vous étalez pas ici au risque de ne plus avoir assez de choses à dire par la suite). Ainsi, vous présenterez l’institution d’accueil (de façon anonyme), le public accueilli, la composition de l’équipe, les modalités d’organisation et le partenariat/réseau mis en place.
Puis, vous expliciterez les motivations à présenter cette étude de situation et pas une autre à travers un axe d’analyse pertinent qui peut être en lien avec des questionnements éthiques, déontologiques ou liés à des demandes implicites propre à la fonction d’AES.


2 La présentation de la situation de la personne et l’analyse des éléments recueillis

Ici, vous présenterez un recueil de données relatif à la personne dans sa globalité (âge, sexe, situation familiale, profession, environnement social, locatif, réseau de sociabilité, difficultés exprimées etc). Le fait de creuser les éléments permettra au jury d’évaluer vos capacités de discernement en tant que futur AMP
Puis vous ferez une analyse de ces éléments afin de dégager des hypothèses de compréhension et la problématique principale de cette personne (que vous déclinerez ensuite en problématiques secondaires à traiter) afin de pouvoir proposer une étude de cas pertinente. 


3 La mise en œuvre du projet personnalisé

Pour rappel cette notion de «projet personnalisé » a été réaffirmée dans le cadre de la loi 2002.2 rénovant l’action sociale et médico-sociale et par le décret de 2004 portant sur les documents de prise en charge. Ce projet est un document signé par la personne et l’institution et permet de poser des objectifs de travail, les étapes du projet à mettre en œuvre et l’implication réciproque (usager et institution à travers vous stagiaire AES).C’est en ce sens que vous aurez à formuler les actions à inscrire dans ce projet et permettant la résolution partielle ou totale des problématiques et besoins repérés. L’élaboration des actes à mettre en oeuvre est à valoriser dans la rédaction de votre étude de cas et tout au long de votre DC5 – DF5

4 L’évaluation finale de l’intervention engagée

Il s’agit de faire le bilan de la situation à travers la mise en œuvre d’indicateurs d’évaluation des effets attendus, des bénéfices retirés, de la progression, de la stagnation ou de la régression de la personne … tout en posant un regard critique sur votre pratique d’AES et positionnement professionnel. En effet, un bilan final « parfait » va laisser le jury interrogatif …. N’hésitez pas à vous remettre en question ! Avec des phrases du type : « avec du recul j’aurais davantage mis l’accent sur tel élément ou à l’inverse j’aurais plutôt fait autrement »
En résumé un étude de situation construit de façon cohérente à l’écrit vous aide à prendre du recul et poser le cadre en vue de présenter une soutenance orale de qualité. 
Il existe une multitude de trames possibles pour l’oral qui dépendent évidemment du temps clé que vous souhaitez présenter. N’hésitez pas à me solliciter si vous avez des difficultés à trouver les mots justes et le plan approprié pour cette épreuve.